• G comme GALADIO de Didier DAENINCKX

    G comme GALADIO de  Didier DAENINCKXC’est au détour d’une conversation entre sa mère et son oncle, qu’Ulrich, jeune adolescent noir de Duisbourg, prend conscience de son métissage : son père était un soldat français d’origine africaine, venu en Allemagne avec les troupes françaises d'occupation chargées de veiller à l'application du traité de Versailles et sa mère une ouvrière allemande.

    Sur un fond de swing des années 20, Ulrich-Galadio est rattrapé par la propagande nazie, qui distille son fiel à l’encontre des populations noires. Il échappe de peu à la stérilisation (une barbarie de plus !) et se voit contraint de « figurer » dans les studios de cinéma à Babelsberg pour ensuite rejoindre les côtes africaines. Il retrouvera une partie de sa famille, à force de pugnacité, pour ensuite revenir en Allemagne et être le témoin vivant d’une folie purificatrice et haineuse.G comme GALADIO de  Didier DAENINCKX

    Ce livre est un roman historique richement documenté ; il m’a fait prendre conscience du terrible destin des tirailleurs sénégalais et des liens qu'ils ont pu créer avec des femmes françaises ou allemandes.

    Dans mon arbre généalogique, je n’ai pas trouvé de telles alliances ; j’en suis environ à la 10ème génération ( vérification assurée jusqu’à la 6ème) et je peux dire que je n’ai pas d’ancêtres africains ; toutefois, « Galadio » m’a profondément intéressée. Il vient enrichir mon « Histoire », loin d’être complète.

    Si je m’en tiens qu’aux seuls enseignements scolaires, l’Allemagne nazie a persécuté les Juifs, les Tziganes et les Communistes. Et il ne m’a jamais été fait référence à une quelconque résistance allemande ; c’est un peu comme les « méchants indiens » et les « gentils américains » et bien pour la seconde guerre mondiale, ce fut la même chose : tous les Allemands étaient - il y a maintenant près de 50 ans - décrits comme « tous nazis ».

    Lorsque l’on fait de la généalogie, immanquablement, il faut s’intéresser à l’Histoire et le web nous permet d’acquérir une somme de connaissances considérables. Attention, il existe le meilleur comme le pire sur internet, et il faut être vigilant et vérifier ses sources : ne pas prendre tout pour argent comptant.

    Durant mes recherches et mes diverses lectures, j’ai pu approfondir mes connaissances sur la barbarie nazie, loin de se cantonner aux seuls juifs et déportés politiques contre lesquels il existait une importante ségrégation ; n’oublions pas toutes les personnes handicapées (physiques ou mentales) et les homosexuels (hommes ou femmes)...

    G comme GALADIO de  Didier DAENINCKXFaire de la généalogie, c’est également s’intéresser à la géographie et à la politique ; dans ce livre, il est fait état du Soudan Français, qui n’a absolument rien à voir avec le Soudan actuel. J’ai donc fait des recherches sur Gallica pour en savoir plus, et bien évidemment sur Wikipedia !

    Pour en savoir plus :

    Didier DAENINCKX parle de « GALADIO »

    Etre noir dans l’Allemagne nazie

    Un noir dans les camps nazis

    Les exécutions des soldats noirs par les nazis en 1940

    Les bases idéologiques du racisme nazi contre les Arabes, les Noirs, les Asiatiques

    La résistance allemande

    Archives d'afrique RFI - Tirailleurs sénégalais

    Le recrutement forcé des Africains pour les guerres européennes

    Le Tata Sénégalais du Chasselay - Mémoire des Tirailleurs Sénégalais

    G comme GALADIO de  Didier DAENINCKX

    « L'occupation allemande : un autre point de vue....Challenge AZ 2020 : 1ère semaine »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 10 Novembre 2020 à 10:34

    Beaucoup d'ouvrages que je ne connaissais pas, dont certains donnent envie de se laisser distraire.

    Merci

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :