• N comme Nous, nous ne verrons pas la fin

    N comme Nous, nous ne verrons pas la finNous, nous ne verrons pas la guerre, ou "un enfant dans la guerre 1939-1945"

    Le 10 mai 1940 aurait pu être un jour comme un autre à Wanquetin…. Mais Hitler envahit la Belgique, puis le Nord-Pas-de-Calais. Commence alors une invasion impitoyable, vue au travers des yeux d’un enfant, Louis Mexandeau.

    Louis évoque une occupation violente et conséquente, alternant entre des passages héroïques de gens « ordinaires » viscéralement opposés « aux Boches » et des moments de gaîté et d’insouciance des gamins de son âge.

    La répression fait couler le sang des « martyrs », les exécutions sont massives et la peur est toujoursN comme Nous, nous ne verrons pas la fin présente , « une peur diffuse, impalpable, mais réelle, surtout quand on se savait en infraction ». Louis a beau n’être qu’un enfant de 8 ans, il est conscient d’être sous le joug allemand, de subir les « insupportables pénuries », de vivres les humiliantes perquisitions et les arrestations brutales ; mais attaché à sa région natale, il est fier d’être resté et ne pas avoir suivi l’exode. « Les gens du Nord » sont habitués aux invasions de tout genre, au climat de privations et autres servitudes.

    Fidèle et patriote, sa famille a fait le choix d’affronter l’ennemi, résistante avant l’heure et braconnant au nez et à la barbe de l’occupant. Elle a recueilli et caché des proscrits, protégé des aviateurs anglais, en leur offrant l’hospitalité, même si la table n’était pas toujours bien fournie.

    Ce livre m’a fait écho, car une partie de ma famille maternelle a longtemps résidé sur Lens, à une trentaine de kilomètres de Waquetin : une famille orginaire d’un pays minier qui a su affronter la misère et les restrictions, et dans la plus pure tradition du Germinal de Zola. Il existe une importante filmographie sur l’occupation parisienne, mais peu sur les régions du Nord ; ces populations n’en ont pas moins soufferts, abattus comme des « chiens » dans les fossés par les Allemands !

    Ce récit est un formidable témoignage au nom de tous les « Oradour » du Nord, « tombés sous la botte des Boches ».

    Pour en savoir plus :

    Le 10 mai 1940 (La Voix du Nord)

    10 mai 1940 : début de l'offensive allemande

    3943 km.com

    Wanquetin en 39-45 (AJPN)

    Recherche biographique sur un résistant

    Invasion de la France, mai juin 1940

    Arrestations en 1939-1945 à Lens

    Mai 40, les enfants de l'exode

    N comme Nous, nous ne verrons pas la fin

    « La porte du cielO comme OPTANT ou OBERHASLACH »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :