• Z comme ZUT ! Une expression que ma grand-mère utilisait ….

    Z comme Zut,

    Z comme ZUT ! Une expression que ma grand-mère utilisait …. Ma grand-mère paternelle est décédée en 1992, à 89 ans ; il était hors de question pour elle d’employer le moindre gros mot, sauf celui-ci : zut, qu’elle utilisait quelquefois et m’incitait surtout à ne pas répéter « ce n’est pas beau dans la bouche d’une petite fille »… si elle savait, ma pauvre grand-mère, les temps sont révolus….

    En tous les cas, à la lecture de tous les articles du Challenge, s’il y a bien une chose que j’ai comprise ; il me faut mettre de l’ordre dans mon blog… Il existe de très nombreux sites et blogs, si riches d’informations que l’on se sait plus où regarder.

    Qui osera encore dire que la généalogie, c’est « ringard » et « pour les vieux » (pardon pour nos aînés !) ; à en juger la multitude de sites et blogs qui existe, la généalogie est une passion montante et dévorante ! Il paraît que c’est la 3ème passion des Français après le bricolage et le jardinage...

    Outre les sites généralistes, il existe de très nombreux blogs perso dont les familles ont traversé beaucoup de départements ; difficile pour le lecteur de s’y retrouver… Néanmoins, il est intéressant de fouiller par-ci par-là des idées, des chemins de traverse, des pistes de réflexions même si quelquefois l’environnement est bien austère.

    Si je reprends les lectures présentées, je m’aperçois qu’inconsciemment l’essentiel de mes ouvrages s’oriente vers les deux guerres ; pas étonnant, puisque ma généalogie actuelle est axée sur les 4 et 5 premières générations. Il faut dire que j’appartiens à la première filiation à ne pas avoir connue de conflit sur notre territoire… et jusqu’à quand….

    Z comme ZUT ! Une expression que ma grand-mère utilisait ….

     La stratégie militaire ne m’intéresse pas ; j’ai une préférence pour la sociologie, la psychologie.

    Z comme ZUT ! Une expression que ma grand-mère utilisait ….J’ai besoin de connaître le quotidien de mes aïeux, ces hommes et ces femmes qui ont vécu l’exode de 1871, la Drôle de Guerre, la répression allemande et la déportation politique.

    J’ai besoin de mesurer le quotidien des femmes pour mieux les comprendre et peut-être à mon tour, ne jamais oublier, qui elles ont été et pourquoi j’en suis là….

    Rien n’est le fruit du hasard ; tout n’est qu’une question d’histoires et de recommencement et pour le mot de la fin, je dirai : c’est le cycle de la vie !

    Z comme ZUT ! Une expression que ma grand-mère utilisait ….

    « Dieu en enfer : la véritable histoire de Corrie Ten BoomChallenge AZ 2020 : c'est fini... »
    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :