• K comme Ke cé bon !

    K comme Ke c'est bon !Faire la généalogie de sa famille, c’est également s’intéresser aux odeurs, qu’elles soient bonnes ou mauvaises d’ailleurs. Je ne vais pas évoquer l’odeur des forêts du Morvan, ni celle de la terre battue des maisons morvandelles, je vais m’attarder sur la cuisine morvandelle, rustique et campagnarde. Nos souvenirs d’enfance s’accompagnent souvent d’une « madeleine de Proust »…

    Je vais donc vous parler de la potée morvandelle : du porc (jambonneau ou palette et des saucisses fumées), du chou vert, des carottes, des navets et bien sûr de la patate ! Ne sentez-vous pas cette bonne odeur de petit salé et de saucisses, et je ne parle pas de celle du chou, qui envahit toute la maison...! (en cliquant sur la photo vous obtenez la recette)

    Comme beaucoup de paysans morvandiaux, ma famille a dû cuisiner cette recette régionale, plat unique et très certainement réservé à des jours de fête. Rappelons que le Morvan est un coin de France « pauvre » et « ma famille ordinaire » ne devait pas manger de la viande tous les jours...

    Si aujourd’hui, nous prenons consciente que « manger de la viande tous les jours «  peut avoir des incidences sur notre santé – et sur notre planète ! - au 19ème siècle, c'était une pratique réservée aux familles aisées.

    K comme Ke c'est bon !

     

     

    « J comme journal de recherchesL comme lectures »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :