• V Commme VIRGILI Fabrice et « la France virile »

    La tonte des femmes accusées de collaboration est encore un sujet « sensible » aujourd’hui. C’est un épisode de notre histoire qui suscite le malaise et met à mal la Résistance. Mais que s’est-il donc passé pour que la foule en colère, « dans un moment de communion nationale », se soulève contre ces femmes qui pour beaucoup d’entre elles, n’avaient pas couché avec l’ennemi ?

    A la Libération, la tonte devient une scène de vie ordinaire dans de nombreux départements, d'Ajaccio à Lille ou de Quimper à Colmar.

    Pourquoi un tel déferlement de haine, de misogynie, et de vengeance ? Fabrice VIRGILI tente d’apporter quelques éléments de réponse en épluchant les archives départementales, notamment les « dossiers d’épurations » où sont relatés de nombreux témoignages :V Commme VIRGILI Fabrice et « la France virile »

    1/ les dénonciations, «le symbole des innombrables lâchetés quotidiennes sous l’Occupation », qui sont souvent le lot de règlement de compte personnel ,

    2/ Le commerce avec les allemands et le marché noir, tout simplement pour « manger » et nourrir la famille, améliorer le quotidien, au mépris des tickets de rationnement,

    3/ la collaboration politique, qui est très certainement la moins représentée,

    4/ les relations intimes ou « collaboration horizontale », les seules peu-être, qui restent présente dans la mémoire collective….

    L’aspect sentimental est toujours occulté ; l’amour n’a pas sa place à la Libération...

    Pour en savoir plus :

    Fabrice Virgili, La France « virile ». Des femmes tondues à la Libération

    Fabrice Virgili (EHNE)

    Fabrice Virgili (La Sorbonne)

    Réflexions sur le crime d’indignité nationale et la peine de dégradation nationale

    L’épuration en France

    « U comme Un guerrier d’occasion de Gilles LAURENDONW comme Waffen SS ou la nazification de l’Alsace lorraine »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :