• Mes avancées : Semaines 26 et 27 - Juin / Juillet 2021

    Après avoir parcouru l'Alsace et le Nord de ma famille DEIBER, puis le pays minier de ma famille HERBEZ, j'ai décidé de voyager au soleil, du côté de Mont-de-Marsan dont est issue ma famille CLAVE.

    En commençant cette branche, je n’imaginais pas m’attaquer à une tâche aussi ardue. Comme je l’ai fait pour les autres branches, issues pour la plupart de la même région voire de la même commune, j’ai listé les TD des AD 40 de la commune de Mont de Marsan. Et alors là…..J’ai trouvé une quantité de « CLAVE » qui ne pouvait pas être issue des mêmes parents au vu des dates de naissance très rapprochées. J'ai alors commencé à m'interroger....

    A la lecture de l’article « faut-il recommencer son arbre », je dis de suite : non ! Sauf, si je dois changer de logiciel ; ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Toutefois, je veux bien envisager qu’il y ait des erreurs – et peut-être pas qu’une ! - dans mon arbre.

    Rechercher les anomaliesJe vais donc vérifier ces anomalies grâce au détecteur de GENEANET .

    Dans le menu en haut à gauche, je clique sur « outils de saisie » puis « vérifier les anomalies » ; je m’attends à quelques erreurs au vu du nombre de Jean CLAVE que j’ai trouvé…..

    Très rapidement, apparaissent des anomalies….

    Je distingue tout d’abord une anomalie généalogique, qui me signale une possible incohérence qui, ô surprise est indiquée sur la branche "Deiber" et non "Clave" comme je le pensais :

    Rechercher les anomalies

     

    Cette incohérence, bien sûr, n’a pas été vérifiée ; je vais donc y remédier de suite. Je m’empresse d’aller voir la fiche de cet aïeul et recherche les possibles correspondances ; il s’avère que je trouve 2 correspondances « intelligentes » quasiment identiques : curieux…. Qui a copié l’autre ?

    Je fais une synthèse de ces deux fiches. Je n’ai donc pas d’autres choix que de vérifier chaque information !

    Deux possibilités s’offrent à moi :

    • soit je recherche les actes de naissance dans les AD, très certainement à l’aide des TD et des recensements, et hop, l’erreur est vite rectifiée !
    • soit je peaufine et remonte mon arbre là où je l’avais laissé, c’est-à-dire, à Émile Deiber, le père d’Emile Théophille, mon Agrand-père paternel.

    Et bien, comme je suis une « laborieuse » et que j’a-do-re (oh oui !) la généalogie et qu’il me plaît de me pencher sur l’histoire de mes aïeux alsaciens, je vais prendre la seconde méthode. Et écrire un  nouvel article sur Nicolas Deiber.

    Je continue mon exploration et Geneanet me signale 2 anomalies géographiques :

    Rechercher les anomalies

    IL me suffit de cliquer sur le dictionnaire des lieux pour affiner ma recherche et ainsi rectifier mes erreurs.

    GENEANET me précise que « les lieux qui figurent sur cette page n'ont pas été reconnus lors de la création de la cartographie. Pour bien saisir vos lieux, respectez la forme "[Lieu-dit, paroisse, abréviation] - Commune, code ville (INSEE ou postal - facultatif), Sous-région (Département), Région (facultatif), Pays". NB : pour les anciennes communes vous pouvez indiquer "Ancienne Commune (Commune actuelle)" ». Je suis rassurée : ce n'est pas une véritable erreur....

    Les erreurs les plus importantes sont les généalogiques ; Généanet précise notamment qu'il travaille sur un système de détection des anomalies capable de comparer des relevés d’état civil en ligne avec notre saisie (réservé toutefois aux membres Premium), et donc de détecter non pas des erreurs de logique comme c'est le cas aujourd’hui, mais aussi des erreurs de recopie de l’information !

    Rechercher les anomalies

    Erreurs rectifiées ! Je peux donc poursuivre en toute sérénité....

    Côté lecture, j'ai dévoré la trilogie d'Anne Paule Armand : la couréeLouise et Benoît. Pour chaque livre, j'ai fait des recherches puisque ces "romans régionaux" font référence à des faits réels et des lieux existants.

    Par exemple, je me suis documentée sur la grande famille des mineurs du Nord (famille Herbez), j'ai pu comprendre comment ma famille Deiber a rejoint Reims depuis son Alsace natale (réseau ferroviaire) ; concernant les guerres, les fiches matricules m'ont été d'une grande aide pour retrouver un ancêtre de la guerre 14-18 et pour celle de 39-45,

    Et pour finir, j'ai créé un compte Fliboard, où je recense les actualités et les sites qui m'ont permis de comprendre et d'avancer. J'espère qu'il vous sera également d'une grande utilité.

    Rechercher les anomalies

    « Nicolas Deiber, mon SOSA 64 (1)Le train de l'enfer »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :